E-reputation : qu’est ce que l’effet Streisand ?

L’effet Streisand survient quand une personne ou une entreprise agit pour sauver sa réputation sur internet et subir un échec après tout. Ce résultat résulterait en effet d’une réaction inadéquate qui se soldera par une image plus ternie qu’avant. Avant de commettre une telle erreur, prenez le temps de comprendre ce phénomène internet.

Effet Streisand : c’est quoi ?

L’effet Streisand renvoie à un phénomène de crise lié à la diffusion d’informations à travers les médias et sur internet. Il s’agit d’une problématique d’e-réputation résultant d’une réaction non convenable entreprise par une personne physique ou morale. Concrètement, il survient à l’issue d’un échec d’une tentative de censure de contenus jugés défavorables sur internet. Au lieu de subir un retrait, ces informations connaissent une diffusion massive sur les réseaux par l’intermédiaire de leaders d’opinion. Au final, cette action nuira à l’image de la personne initialement « agressée » et devenue « agresseur ». Car le caractère confidentiel revêtu par l’information a perdu de sa valeur après une large diffusion sur le web.

Le cas Streisand

Le terme « effet Streisand » est né en 2003 à l’issue d’une anecdote survenue tout près du manoir de Barbra Streisand. En effet, l’actrice a intenté en justice le photographe qui a publié sur Pictopia.com un cliché de sa belle demeure californienne. Si l’idée de Kenneth Adelman était d’étudier l’érosion du littoral, il a fini par être poursuivi en justice par l’actrice. Accusé de violation de vie privée, ce dernier a été sommé de retirer les photos et payer un dédommagement conséquent. Malheureusement pour Streisand, cette attaque a accru l’attrait de millions d’internautes pour la photo interdite de publication. Alors qu’avant cet acte juridique, elle n’a été vue que par 6 personnes seulement.

Les leçons à tirer

L’effet Streisand n’épargne pas les personnalités, comme les chefs d’entreprises soucieuses de leur image et de leur réputation sur internet. Raison pour laquelle il leur faut de la vigilance après la publication de contenus déplaisants à leurs yeux. Ne pas agir sous l’emprise de la colère et de la précipitation est la première attitude à adopter. Face à un avis négatif ou des critiques vous concernant, le recours aux services d’un spécialiste en e-réputation s’avère également nécessaire. Ce geste s’accompagnera certainement d’une évaluation du pouvoir de nuisance du contenu, de l’auteur du contenu. Ainsi, vous aurez plusieurs éléments en main avant de décider de faire quoi que ce soit : action juridique, dialogue, etc.

Mauvaise réputation et bad buzz : comment gérer et rectifier ?

Si Internet a offert à l’être humain des retombées non négligeables surtout quant à la rapidité et à la fluidité des informations, cependant, toute médaille a un revers, car c’est aussi le lieu par excellence de la circulation des mauvaises réputations et des bad buzz. Entreprises, marques, personnalités célèbres, voire un citoyen lambda ; nul n’est exonéré de ces fléaux. Désormais, la question qui se pose n’est plus de savoir comment éviter les mauvais e-réputations, c’est plutôt comment les gérer et les rectifier.

Procéder à un démenti avec preuve s’il s’agit d’une fausse allégation

La plupart du temps, des sociétés, des marques ou des personnes physiques subissent une vindicte populaire virtuelle alors même qu’il s’agit d’une pure calomnie. Si l’allégation est sans fondement, la meilleure alternative pour éluder les mauvaises réputations et les bad buzz c’est d’apporter les preuves contraires. Il ne peut y avoir de moyen par excellence pour contrer les rumeurs que la vérité. Faites ainsi en sorte que les preuves soient prêtes et mandez-les au public sur votre site, sur les réseaux sociaux ou même en communiqués de presse. C’est ce qui est appelé un démenti. Quand même, il faut faire en sorte que le démenti soit bien solide et crédible pour ne pas créer un deuxième buzz.

Reconnaître l’erreur en cas d’accusation fondée

En revanche, si les accusations sont justifiées, il est inutile de prendre la poudre d’escampette et de décider simplement de passer sous silence. Certes, qui s’excuse s’accuse, cependant le fait de ne rien dire peut être perçu comme une mauvaise foi. Dès lors, le meilleur réflexe à adopter en cas d’accusation fondée c’est de reconnaître l’erreur et de s’en excuser auprès des internautes et éventuellement des personnes concernées. Cette attitude montre la maturité et la droiture morale de la victime du bad buzz. Entre-temps, prenez les dispositions nécessaires pour rétablir l’erreur, comme le remboursement par exemple s’il s’agit d’un produit.

Battre en brèche le bad buzz en le contournant en une opportunité de bonne publicité

La règle d’or en matière de mauvaise réputation c’est de ne pas fléchir. Ces situations parfois infamantes peuvent anéantir les chiffres d’affaires ou la cote de popularité, mais ils peuvent également être une issue favorable s’ils sont contournés astucieusement. Savoir surfer sur la vague, divertir les internautes, remonter la pente en trouvant une opportunité de publicité grâce à ces bad buzz sont possible. Il faut juste un peu de créativité et d’audace pour invertir le bad buzz en un good buzz.

Comment améliorer l’e-reputation personnelle et le personnal branding ?

La technologie figure actuellement parmi les outils les plus efficaces pour faire progresser une société moderne. Disposer d’une plateforme en ligne permet par ailleurs d’être connu à travers le monde et par la même occasion améliorer la vente des produits que vous commercialisez. Chaque personne doit cependant toujours tenir en compte de sa réputation sur internet afin d’améliorer ses affaires. Découvrir les indispensables pour optimiser sa personal branding ainsi que l’e-réputation est de ce fait indispensable.

Avoir des bases solides

Avant tout, l’e-réputation ainsi que votre personal branding sont  indispensables pour une entreprise. C’est en quelque sorte l’identité ainsi que votre image d’entreprise sont sur internet. Soigner cette dernière est par conséquent très important. Plusieurs bases doivent être prises en compte afin d’améliorer l’e-réputation personnelle. Dans un premier temps, vous devez optimiser votre communication marketing. Dans un second ordre, chaque personne doit également prendre soin de sa présence sur les réseaux sociaux. De même, afin d’avoir une bonne réputation, il est aussi indispensable d’avoir une bonne connaissance de soi dans la plupart des cas. Trouver le milieu entre ses trois aspects vous aidera par ailleurs à avoir une personnal branding optimal.

Entreprendre des actions spécifiques

Améliorer l’e-réputation personnelle demande aussi d’entreprendre diverses actions. Dans un premier temps, avoir votre propre nom de domaine est nécessaire. Par la suite, afin d’améliorer votre présence sur le web, créer un compte sur divers réseaux sociaux est aussi judicieux. Cela concerne également bien les réseaux professionnels que personnels. Dans ce contexte, soigner vos contenus publiés est de première nécessité pour une bonne réputation sur internet. La sécurité est de même un aspect qu’il faut absolument considérer dans ce contexte précis. Le piratage de compte figure en effet parmi les facteurs qui ternissent le plus la renommée d’une personne ou même d’une société.

Recourir aux services d’un influenceur

Être influenceur est en ce moment un métier en pleine expansion à travers le monde. Un professionnel de ce genre dispose de plusieurs personnes qui leur suivent généralement sur les réseaux sociaux.  Un influenceur peut par ailleurs être très efficace pour améliorer l’e-réputation personnelle. Dans le même ordre, un influenceur peut être indispensable pour améliorer le référencement d’une plateforme en particulier. Cela peut dans la plupart des cas améliorer les activités commerciales de l’entreprise. Optimiser la communication de votre entreprise est pour cela essentiel. Dans tous les cas, faire un sondage systématique sur la réputation d’une personne sur internet est généralement important.

Comment et avec qui construire l’e-reputation d’une marque ?

Internet est devenu un moyen de communication incontournable pour les entreprises. Il leur permet d’atteindre rapidement un public très large. Mais, cet avantage que leur offre Internet peut aussi jouer en leur défaveur. C’est le cas lorsque des informations négatives leur concernant sont mises en ligne. Elles sont diffusées et partagées de manière très rapide sur la toile, et pourraient nuire à l’image de l’entreprise. On parle d’e-réputation. Il s’agit d’une notion incontournable et très importante que toute entreprise doit maîtriser pour assurer la pérennité de son activité. Comment construire l’e-reputation d’une marque ? À qui faire appel ?

Comment se construit votre e-réputation ?

L’e-réputation est votre image sur Internet. Elle se construit d’un côté par vos propres contenus. Cela peut être des contenus textuels ou visuels mis en ligne sur votre site web, votre blog ou encore sur les plateformes sociales. De l’autre côté, elle se construit aussi par les informations laissées par des personnes externes à votre entreprise. Il peut s’agir des avis laissés par vos clients sur les forums, les articles de presse écrits et publiés par un journaliste, etc. Grâce à ces informations, les internautes vont se faire une image de votre marque. Celle-ci peut être positive (si par exemple vous recevez des avis élogieux), ou négative.

Comment avoir une bonne e-réputation ?

Pour construire l’e-reputation d’une marque, il faut commencer par offrir aux lecteurs du contenu de valeur. Créez ainsi du contenu professionnel, de qualité, mais aussi attrayant.

Ensuite, identifiez des influenceurs et travaillez avec eux. En effet, il faut savoir que beaucoup de consommateurs font confiance aux conseils des autres personnes plutôt qu’aux publicités des entreprises. Pour cette raison, ils peuvent contribuer à la notoriété de votre marque, notamment en créant un engouement autour de votre service ou vos produits.

Enfin, apportez à vos consommateurs une expérience client irréprochable afin qu’ils effectuent par la suite un partage positif concernant votre marque.

Construire une bonne e-réputation avec une agence spécialisée

L’e-réputation de votre marque est un facteur clé d’une bonne visibilité. Elle peut avoir des impacts importants sur vos ventes ou vos activités en ligne. De ce fait, il convient de la prendre au sérieux. Il s’agit même d’un véritable outil du marketing digital qui doit faire l’objet d’une réelle stratégie d’entreprise. C’est pour cette raison que des agences de réputation sont nées pour construire l’e-reputation d’une marque. Elles proposent aux entreprises la mise en place d’une veille récurrente sur le web grâce à des outils spécifiques. L’objectif est d’améliorer la notoriété de la marque sur le web, d’anticiper les éventuels critiques et avis négatifs, et de réagir convenablement face à des informations qui pourraient nuire à l’image de l’entreprise.

Pourquoi faut il prendre soin de sa e-reputation d’entreprise ?

La e-réputation d’entreprise est une étape très importante qu’il faut savoir gérer, pour que ce soit un atout positif pour elle. Pourtant, il y a des contenus de la e-réputation qui ne peuvent pas être maîtrisés par l’entreprise. Il s’agit des informations qui ont été émises par des tierces, comme les clients, la concurrence ou bien d’autres entités.

Les impacts des avis émis sur le monde numérique sur l’entreprise

Avec un statistique, plus de 90 % des consommateurs vont faire des recherches en ligne avant de faire l’acte d’achat, il faut bien prendre soin de sa e-réputation d’entreprise. En effet, selon les études menées par des grandes universités et grandes organismes, un seul avis négatif peut engendrer jusqu’à une perte de 20% de revenus pour une entreprise. Ceci peut aller jusqu’à 50% pour 3 avis négatifs. La moitié des acheteurs exigent au moins une note de 4 sur 5, ou au moins 85% de réactions positives, avant de décider de consommer un produit.

Comment prendre soin de sa e-réputation ?

Prendre soin de sa e-réputation d’entreprise est un travail qu’il faut intégrer dans sa stratégie marketing. Avant tout, le responsable doit d’abord connaître sa e-réputation de départ pour pouvoir agir convenablement. Pour cela, plusieurs plateformes offrent des services, allant de gratuit à payant, afin que les entreprises puissent voir en temps réel son niveau de e-réputation. Après cela, l’entreprise peut améliorer sa e-réputation, corriger ce qui pourrait nuire à son intégrité et son image. À partir de là, il faut surveiller le plus souvent possible sa e-réputation et réagir convenablement selon les avis émis, pour garder une notoriété positive de l’entreprise.

Comment réagir face aux avis négatifs

Prendre soin de sa e-réputation d’entreprise, c’est aussi savoir gérer et réagir face aux avis négatifs à son encontre. Il est souvent difficile de maîtriser les avis sur le monde numérique, car dans la plupart du temps, ils sont très subjectifs, et très volatiles quand il s’agit d’avis positifs, et pourtant laisse des traces pouvant marquer l’entreprise pour très longtemps, surtout, pour les avis négatifs. Afin de réagir convenablement face aux avis négatifs, quelques astuces sont proposées. Tout d’abord, il faut bien regarder comment ils s’expriment, et répondre le plus poliment possible, avec des données réelles et véridiques. Ensuite, il faut occuper plus d’espaces que l’autre, afin que votre avis retienne plus l’attention que le sien. L’important dans la fait de prendre soin de sa e-réputation d’entreprise est de garder son image de marque, sa notoriété, et sa visibilité.

Définition de la réputation numérique

Avec l’importance du monde numérique dans la société actuelle, tout le monde se doit de bien gérer sa réputation, que ce soient les particuliers ou les personnes publiques, et même les entreprises. Cette réputation dans le monde numérique est ce qu’on appelle réputation numérique, e-réputation ou bien identité numérique. Cette réputation peut être créée soit par la personne elle-même, soit par une tierce personne.

Qu’est-ce qui constitue une réputation numérique ?

Une réputation numérique est créée à partir de toutes les données qui sont délivrées sur la personne (physique ou morale).

En effet, tous les photos, commentaires ou vidéos envoyés sur le web peuvent à la fois redorer ou détruire la réputation d’un individu ou d’une entreprise.

Quelquefois, il suffit d’un mot ou d’une photo pour tout détruire sur le web. Il y avait eu par exemple, le cas d’une jeune femme canadienne qui était en congé maladie. Durant ce congé, elle a posté des photos d’elle sur la plage de Los Angeles. Le lendemain, elle a été renvoyée par son employeur. Ceci étant, il se peut aussi qu’un simple mot ou une seule photo puisse augmenter l’estime des autres pour la personne ou l’entreprise. Ceci a surtout été joué par beaucoup de personnes publiques.

Comment gérer sa réputation numérique ?

La réputation numérique peut provoquer aussi bien de choses positives que de dégâts, quelquefois très difficiles à réparer. Le plus dur, c’est surtout de réparer des dégâts provoqués par des données mises en ligne sur le web à l’insu de la personne concernée.

Pour limiter les dégâts, il est important de savoir gérer sa réputation numérique. Pour cela, 3 étapes sont à suivre : la prévention, la maintenance et la réparation.

Avec le développement du monde numérique, il est inévitable de ne pas avoir une réputation numérique. Le mieux, c’est de faire le plus de prévention possible pour limiter les effets négatifs. Il suffit par exemple de sécuriser votre compte personnel et ainsi mieux gérer les personnes pouvant y avoir accès.

Il est aussi important de maintenir sa visibilité et de la gérer au mieux.

Quand il y a de mauvaises publicités, il faut savoir les gérer. Les techniques de réparation doivent servir aux avantages de la personne concernée.

Comment gérer les mauvaises publicités dues aux autres ?

Quelquefois, et même la plupart du temps, ce sont les autres qui provoquent les mauvaises publicités.

Pour limiter les dégâts induits par tout cela, il est important de savoir choisir entre répondre et se taire. Vous pouvez aussi attendre et laisser le temps réparer les dégâts.

En effet, il y a des moments où il vaut mieux se taire, car le fait de répondre ne fera que jeter de la poudre au feu.